Depuis bientôt trois mois et la mort de Mahsa Amini le 16 septembre, les étudiant.e.s iranien.ne.s se mobilisent, les femmes manifestent à visage découvert, parfois brûlent le voile islamique que le gouvernement leur impose de porter.

Un vent de révolte pour la liberté et contre le régime iranien s’étend, gagne les travailleurs et les syndicats, la population toute entière, au risque de le payer de leur vie.

Leur mouvement de contestation est légitime, la répression sanglante.

                  la FSU appelle ses adhérent.e.s  à se mobiliser pour manifester leur solidarité et leur soutien aux iranien.ne.s, et notamment aux victimes de la répression et aux femmes et soutient la mobilisation organisée par section mayennaise de la ligue des droits de l’homme,

 

20221210 CP rassemblement Iran

 

SOLIDARITE_ IRAN dim 11 de_c.-3